Ajouter à mes dossier
Moritomi SAEGUSA

Chemin du sanctuaire shintō Futara-jinja


Transcription modernisée

下野国都賀郡[現在の栃木県日光市]の国幣社二荒山神社に詣でる途上、麓から二荒山を眺望する実際の様子である。本来、この山は河内郡であったが、中世より都賀郡に属していた。二荒山の名称の由来は、中禅寺の東北の位置に大きな坑道があり、春と秋には山から暴風が吹いて草木や民家を倒すため、二荒と呼ばれた。勝道上人が羅刹窟と名づけた。弘仁十一年[820年]、弘法大師空海が登山して、窟の辺りにおいて壁除結界の祈祷をし、山を「日光」と改称してから暴風が止んだと言われている。一番高い山は黒髪山と呼ばれ、男体山とも言う。その次の頂きを如実山と称し、女峰とも言う。また、太郎嶽、大真名子、小真名子の三峰があって、その前後を巡って続いていいる。今、再び、二荒山という古名に戻っている。

(Aide en cas de problème d'affichage des caractères japonais)

Traduction

Vue du pied du mont Futara sur le chemin du temple shintō Futara-jinja, sanctuaire de catégorie kokuhei-sha 1, dans le district de Tsuga, province de Shimotsuke [actuelle Nikkō, préfecture de Tochigi]. À l’origine, la montagne appartenait au district de Kōchi et fut attribuée au district de Tsuga au Moyen Âge. Le nom du mont Futara 2 est dû aux vents violents qui soufflaient à travers un défilé situé au nord-est du temple Chūzen-ji. Ces vents ravageaient la région deux fois par an, au printemps et à l’automne. Le maître bouddhiste Shōdō shōnin nomma l’endroit Rasetsu kutsu 3. En l’an 11 de l’ère Kōnin [820], le moine suprême Kōbō daishi 4 monta sur la montagne, y fit une oraison et fit détruire les parois. Il baptisa le lieu Nikkō, et depuis ce jour-là il n’y eut plus d’ouragans. La plus haute montagne du massif est le mont Kurokami 5, également connu sous le nom de mont Nantai 6. Le deuxième pic est le mont Nyojitsu 7, appelé aussi mont Nyohō 8. La chaîne montagneuse possède trois autres sommets : le mont Tarō 9, le mont Ō-manako 10 et le mont Ko-manako 11. Aujourd’hui, la montagne a repris son ancien nom de Futara.

Notes

  1. 1. Deuxième catégorie de sanctuaire shintō, après le kanpei-sha. À l’origine, le kokuhei-sha était un sanctuaire dédié aux dieux protecteurs du pays ou de la province. Il recevait des offrandes de la part des gouverneurs de province.
  2. 2. « Mont Double Rage ».
  3. 3. « Caverne de Rākshasa ».
  4. 4. « Grand maître de la Diffusion de la Loi ». Titre posthume de Kūkai.
  5. 5. « Cheveux Noirs ».
  6. 6. « En Forme de Corps d’Homme ».
  7. 7. « Essence de la Réalité ». Équivalent japonais du sanskrit Tathāta .
  8. 8. « Pic de la Femme ».
  9. 9. Prénom courant de garçon.
  10. 10. « Enfant Chéri (Aîné) ».
  11. 11. « Enfant Chéri (Cadet) ».

Commentaire

Les sanctuaires et les temples de Nikkō ainsi que leur environnement naturel sont inscrits sur la Liste du patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1999. Ce sanctuaire s’étend sur l’ensemble des montagnes de Nikkō, soit près de 3 400 ha. Il se compose de trois lieux distincts : l’Oku-sha au sommet du mont Nantai ; le Chūgūji au bord du lac Chūzenji ; le Hon-sha dans la ville. Le sanctuaire possède l’enceinte la plus grande après celle du sanctuaire d’Ise.


Index


Permalien pour cette notice

http://www.guimet-photo-japon.fr/notices/notice.php?id=11