Ajouter à mes dossier
Moritomi SAEGUSA

Higashi-yama


Transcription modernisée

京都市東山の三條通りの壇王法林寺を臨む風景である。初め悟真寺と号し、僧・良忠の弟子である道光上人の開基で、浄土宗の道場である。応仁の乱[1467年-1477年]以後、荒廃したが、慶長年中[1596年-1615年]に袋中和尚が再建して栴檀王院と改号した。

(Aide en cas de problème d'affichage des caractères japonais)

Traduction

Vue du temple bouddhique Dannō Hōrin-ji, situé au niveau de la troisième avenue dans le quartier Higashi-yama. Dénommé à l’origine Goshin-ji, ce temple fut fondé pour la pratique de l’école bouddhique Jōdo 1 par le grand moine Dōkō shōnin, disciple du grand moine Ryōchū. Malgré les dévastations dues à la guerre d’Ōnin [1467-1477], le grand moine Taichū oshō restaura la grandeur du temple pendant l’ère Keichō [1596-1615], et le renomma Sendannō-in.

Notes

  1. 1. École bouddhique fondée par le grand moine Hōnen au temple Chion-in, vers la fin de l’époque de Heian.

Commentaire

La colline Higashiyama culmine au pic Nyoigatake, qui est l’un des cinq sommets entourant Kyōto. Lors de la fête du 16 août, appelée Gozan no okuribi, on enflamme des idéogrammes sur les flancs de ces cinq collines afin de renvoyer les esprits des ancêtres au monde des morts. Le premier idéogramme allumé est dai (« grandeur »), celui de la colline Higashiyama. C’est l’une des plus importantes traditions à Kyōto. La rivière au premier plan s’appelle la Kamo-gawa.


Index


Permalien pour cette notice

http://www.guimet-photo-japon.fr/notices/notice.php?id=36