Ajouter à mes dossier
Moritomi SAEGUSA

Pavillon d’Argent Ginkaku-ji


Transcription modernisée

山城国愛宕郡鹿ヶ谷[現在の京都市左京区]の銀閣寺村にあり、慈照寺と号している。禅宗で夢窓国師を開祖とする。文明十二年[1480年]、将軍足利義政は世務を弟の義視に譲って、この地で隠居生活に入った。そのため、義政を東山殿と号するようになった。禅宗に帰依し剃髪して「喜山」と名乗った。延徳二年[1490年]正月に義政は亡くなり、その遺命によって居庵は仏刹となった。二重閣は、方丈の前、坤の方角の隅にある。二階建ての上を心空殿、下を潮音閣と号し、宝形造り、柿葺きとなっている。上閣は約5.4メートル四面あり、下は東西が約6.3メートル、南北は約7.2メートルあり。中に観世音の座像を安置している。先に、足利義満が北山に金閣を造ったのにならい、この閣を建てたが、箔をちりばめないままに、義政は亡くなった。その趣向によって、銀閣と呼ばれている。

(Aide en cas de problème d'affichage des caractères japonais)

Traduction

Situé dans la commune de Ginkakuji, village de Shishigatani, district d’Otagi, province de Yamashiro [actuel arrondissement de Sakyō, Kyōto], ce temple bouddhique fut fondé au nom du Jishō-ji par le kokushi 1 Musō Soseki pour la secte Zen 2. En l’an 12 de l’ère Bunmei [1480], Ashikaga Yoshimasa, le 8e shōgun Ashikaga, désigna son jeune frère Yoshimi comme successeur et s’y installa pour sa retraite. Il fut alors appelé Higashi-yama dono 3. Il devint moine bouddhique zen et prit le nom religieux de Kizan. Il décéda au 1er mois de l’an 2 de l’ère Entoku [1490] et, selon sa volonté testamentaire, sa résidence devint un temple bouddhique. Le Pavillon d’Argent qui se trouve dans l’angle sud et devant le hōjō 4 est composé de deux étages : l’étage supérieur est nommé Shinkū-den 5 ; l’étage inférieur est nommé Chōon-kaku 6. Le bâtiment est de style hōgyō-zukuri 7, avec un kokera-buki 8. L’étage supérieur est un carré de 5,4 m de côté et l’étage inférieur a une superficie de 6,3 m d’est en ouest et de 7,2 m du nord au sud. Une statue d’Avalokiteśvara y est installée. Yoshimasa construisit ce pavillon à l’image du Kinkaku 9, bâti à Kitayama par Ashikaga Yoshimitsu, le 3e shōgun Ashikaga. Mais il décéda avant le plaquage des feuilles d’argent. C’est après cet épisode que le pavillon fut appelé Ginkaku 10.

Notes

  1. 1. « Maître national ». Titre donné par la cour impériale à un moine suprême bouddhique représentatif du pays. Il est généralement décerné après la mort de celui-ci.
  2. 2. Secte bouddhique qui attache de l’importance à la méditation en position assise (zazen). Son fondateur est le moine chinois d’origine indienne Bodhidharma (en japonais Daruma). La pratique a été introduite au Japon depuis la Chine vers l’époque de Kamakura.
  3. 3. « Monsieur le Higashi-yama ».
  4. 4. Logement du supérieur du temple.
  5. 5. « Salle de l’Esprit Vide ».
  6. 6. « Salle des Vagues qui Résonnent ».
  7. 7. Style architectural de toits.
  8. 8. Toiture à bardeaux.
  9. 9. « Pavillon d’Or ».
  10. 10. « Pavillon d’Argent ».

Commentaire

Le mouvement culturel Higashiyama bunka s’est développé au Ginkaku-ji sous le règne d’Ashikaga Yoshimasa vers la fin du xve siècle. Ce temple est inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1994 dans le cadre des monuments historiques de l’ancienne Kyōto (villes de Kyōto, Uji et Ōtsu). La photographie montre la vue du jardin zen, avec le Ginshadan et le Kôgetsu-dai (lac et montagne de sable). Au fond du jardin, on entrevoit le Pavillon d’Argent.


Index


Permalien pour cette notice

http://www.guimet-photo-japon.fr/notices/notice.php?id=39