Ajouter à mes dossier
Moritomi SAEGUSA

Vue du mont Arashiyama


Transcription modernisée

山城国葛野郡[京都市右京区]大堰川の南にあり。亀山院上皇が吉野山の桜を数多く移し植えさせた場所である。大堰川は、水源は丹波より出て、淀川に注いでいる。弘仁三年[812年]六月、嵯峨天皇の行幸の後から、しばしば、詩歌管弦の御遊を、時の天皇たちが行った。そのために橋を御幸橋と言い、又、渡月橋、法輪寺橋の名もある。神武天皇の時代、八咫烏命が功を賞されて、葛野縣主と定められてから、この地を烏田と称し、烏山烏川と呼ばれていたのを、後に嵐山有栖川とは訛るようになった。又、山の上へ約1.5キロメートルほどのところに、永正二年[1505年]九月、細川右京太夫政元の家来であった香西又六郎元近が築城した跡がある。

(Aide en cas de problème d'affichage des caractères japonais)

Traduction

Vue du mont Arashiyama, prise depuis le sud de la rivière Ōi dans le district de Kadono, province de Yamashiro [actuel arrondissement d’Ukyō, Kyōto]. À cet endroit, l’empereur retiré Kameyama fit planter des cerisiers du mont Yoshino. La rivière Ōi prend sa source à Tanba et rejoint la rivière Yodo. Au 6e mois de l’an 3 de l’ère Kōnin [812], l’empereur Saga visita les lieux. Depuis, la tradition d’organiser des fêtes avec des chants et de la musique pour les empereurs a perduré. Ce pont se nomme Miyuki-bashi 1. Il a également d’autres noms comme Togetsu-kyō 2 ou Hōrin-ji-bashi 3. Après que Yatagarasu no mikoto fut divinisé sous le nom de Kadono no agatanushi, en récompense de ses mérites à l’époque de l’empereur Jinmu, ce quartier a été appelé Karasuda 4, où apparaît le mot karasu 5, comme dans les noms de la montagne, Karasuyama, et de la rivière, Karasugawa. Avec le temps, ces appellations se sont modifiées en Arashiyama et Arisugawa, sous l’influence de l’accent dialectal. Sur le flanc du mont, à 1 500 m d’altitude environ, se trouvent les ruines d’un château construit au neuvième mois de l’an 2 de l’ère Eishō [1505] par Kōzai Matarokurō Motochika, sujet de l’ukyō-no-daibu 6 Hosokawa Masamoto.

Notes

  1. 1. « Pont de la Visite Impériale ».
  2. 2. « Pont qui Franchit la Lune ».
  3. 3. « Pont du temple Hōrin-ji ».
  4. 4. « Rizière du Corbeau ».
  5. 5. « Corbeau ».
  6. 6. « Administrateur général de l’arrondissement de droite de la capitale ».

Commentaire

Depuis l’Antiquité, le site composé de la rivière et des montagnes ne cesse d’attirer les gens par sa beauté naturelle tout au long de l’année. Entre autres, les cerisiers au printemps et les érables rouges en automne sont remarquables. Divertissement depuis le Moyen Âge, la descente de la rivière Hozu en bateau de bois traditionnel est une activité très célèbre, pratiquée depuis plus de cinq cents ans.


Index


Permalien pour cette notice

http://www.guimet-photo-japon.fr/notices/notice.php?id=49