Ajouter à mes dossier
Moritomi SAEGUSA

Sanctuaire shintō Inari-taisha


Transcription modernisée

山城国紀伊郡伏見大和大路の南福稲村[現在の京都市伏見区]に鎮座する。式内社だが、今は官幣大社である。祭神は三座で、中の社は宇迦御魂神、上の社は猿田彦神、下の社は大宮女神である。元明天皇の治世、和銅四年[711年]二月に、伊侶具秦公が伊奈利山の三つの峰に三神を祀ったのが始まりとされている。文永年中[1264年-1274年]に、摂社である田中社、四大神を客人神として合わせて祭り、五つの社を持つことになった。朱雀院天皇は、天慶三年[940年]八月二十八日に稲荷大明神に従一位を授け、後に三条院天皇が延久四年[1072年]三月二十六日に始めて行幸なさった。永亨十年[1438年]四月に将軍・足利義教が、山上より今の地へ遷した。

(Aide en cas de problème d'affichage des caractères japonais)

Traduction

Situé dans la commune de Minami Fukuine, quartier Yamato Ōji, village de Fushimi, district de Kii, province de Yamashiro [actuel arrondissement de Fushimi, Kyōto], ce sanctuaire fut inscrit aux Engi-shiki 1 dans la catégorie des shikinai-sha. Il est actuellement classé comme kanpei-taisha 2. Trois divinités y sont vénérées : Uganomitama no kami à l’autel central Naka no yashiro ; Sadahiko no kami à l’autel supérieur Ue no yashiro ; Ōmiyame no kami à l’autel inférieur Shimo no yashiro. À l’origine, Irogu no Hada no kimi installa ces trois divinités sur les trois collines du mont Inari au 2e mois de l’an 4 de l’ère Wadō [711] sous le règne de l’impératrice régnante Genmei. Pendant l’ère Bun’ei [1264-1274], les divinités des deux autels annexes du sanctuaire, Tanaka-sha et Shi no Ōkami, furent incorporées en tant que marōdogami 3 au sanctuaire, qui compta ainsi cinq autels. L’empereur Suzaku attribua à ce sanctuaire le titre du premier rang de la cour impériale le 28e jour du 8e mois de l’an 3 de l’ère Tenkei [940]. L’empereur Sanjō s’y rendit pour la première fois le 26e jour du 3e mois de l’an 4 de l’ère Enkyū [1072]. Au 4e mois de l’an 10 de l’ère Enkyō [1438], Ashikaga Yoshinori, le sixième shōgun Ashikaga, transféra le sanctuaire depuis le sommet du mont jusqu’à son emplacement actuel.

Notes

  1. 1. Réglements de l’ère Engi stipulés sous le règne de l’empereur Daigo, au début de l’époque de Heian. Ils décrivent les cérémonies et le système de la cour sous l’ère Engi (901-923).
  2. 2. Sanctuaire shintō de première classe. Originairement, le kanpei-sha était un sanctuaire dédié aux dieux impériaux, aux empereurs ou aux personnages fidèles à l’empereur. Il recevait des offrandes du ministère des Affaires religieuses (Jingi-kan).
  3. 3. « Divinité invitée ». Divinité ayant son propre sanctuaire et honorée dans un autre sanctuaire shintō en tant qu’invitée.

Commentaire

L’Inari-jinja est surtout connu pour l’allée Senbon torii, couverte de plus de 5 000 torii rouges offerts par les fidèles. La vue des torii qui se succèdent est très impressionnante.


Index


Permalien pour cette notice

http://www.guimet-photo-japon.fr/notices/notice.php?id=29