Ajouter à mes dossier
Moritomi SAEGUSA

Sanctuaire shintō Yasaka-jinja


Transcription modernisée

山城国愛宕郡八坂郷[現在の京都市東山区祇園]に鎮座している。官幣中社で、祭神は中座に素盛鳥命、東座に櫛稲田媛命、西座に五男三女八柱神[注:八柱御子神]である。齊明天皇の御世二年[656年]八月、高句麗の伊利須使主が日本へ帰化し、朝鮮半島にある牛頭山の須々雄神を当地に鎮座し、それにより牛頭天王と号する。天智天皇の御世六年[667年]に感神院と号され、この地を祇園と称すようになった。又、一説には、牛頭天王は当初、播州[現在の兵庫県]明石浦に祀り、さらにそれより廣峯神社に移し、さらに又、北白川の東光寺[注:現在の京都、岡崎神社]に移し、清和天皇の貞観十八年[876年]に常住寺の十禅師・円如が感神院に移した。その時、藤原基経昭宣公は自分の邸宅を寄進し、神社の社を建立したと云う。その後しばしば火災を受け、後光明天皇の承応三年[1654年]再建された。明治四年[1871年]五月、八坂神社と改称された。

(Aide en cas de problème d'affichage des caractères japonais)

Traduction

Situé dans la commune de Yasaka, district d’Otagi, province de Yamashiro [actuelle Gion, arrondissement de Higashiyama, Kyōto], ce sanctuaire de catégorie kanpei-chūsha 1 est composé des trois autels suivants : l’autel central, dédié à Susanoo no mikoto ; l’autel de l’est, dédié à Kushiinedahime no mikoto ; l’autel de l’ouest, dédié à Yahashira no mikogami. Au 8e mois de l’an 2, sous le règne de l’impératrice régnante Saimei [656], un envoyé coréen du Koguryŏ, Irisu no omi, immigra au Japon et y fit venir la divinité Susanoo du mont coréen de Gozu. On renomma ainsi cette divinité Gozu Tennō 2. Le temple changea son nom en Kanshin-in la 6e année du règne de l’empereur Tenji [667] et ses alentours furent nommés Gion 3. Selon une autre légende, la divinité Gozu Tennō fut installée pour la première fois près de la baie d’Akashi, dans la province de Banshū [actuelle préfecture de Hyōgo], puis transférée dans le sanctuaire shinto Hiromine-jinja. Elle fut ensuite déplacée dans le temple bouddhique Tōkō-ji à Kitashirakawa [actuellement sanctuaire shintō Okazaki-jinja à Kyōto] et aboutit enfin ici grâce au moine Ennyo, jūzenji 4 du temple bouddhique Jōjū-ji, en l’an 18 de l’ère Jōgan [876] sous le règne de l’empereur Seiwa. Fujiwara no Mototsune, dit Shōsen-kō, offrit alors au sanctuaire son hôtel particulier, à partir duquel les bâtiments du sanctuaire furent construits. Après plusieurs incendies, le temple fut reconstruit en l’an 3 de l’ère Jōō [1654], sous le règne de l’empereur Go-Kōmyō. Au 5e mois de l’an 4 de l’ère Meiji [1871], un nouveau nom fut donné au temple : Yasaka-jinja.

Notes

  1. 1. Sanctuaire shintō de deuxième classe.
  2. 2. « Dieu à la Tête de Bœuf ». Divinité gardienne du Gion Shōja (Jetavana-vihāra). Au Japon, il est assimilé à la divinité shintō Susanoo no mikoto.
  3. 3. Abréviation de Gion Shōja (en sanskrit Jetavana-vihāra). Monastère construit au centre de l’Inde par Sudatsu (Sudatta) pour Śākyamuni.
  4. 4. Aumônier bouddhique de la cour impériale.

Commentaire

Gion-matsuri, la plus importante fête de ce sanctuaire, fut instaurée en 869. Depuis 1 100 ans, elle se déroule pendant tout le mois de juillet. Parmi les cérémonies et événements traditionnels, le plus célèbre est le Yamaboko junrei, la grande procession qui a lieu le 17 juillet. Des yamaboko (chars) représentant chaque quartier sont montés par les habitants. Les quartiers sont illuminés par des milliers de lanternes durant la nuit du 16 au 17 juillet. La photographie montre le Mai-dono (Salle de Danse) au premier plan et le honden (bâtiment principal) à l’arrière-plan.


Index


Permalien pour cette notice

http://www.guimet-photo-japon.fr/notices/notice.php?id=35