Ajouter à mes dossier
Moritomi SAEGUSA

Pavillon au fond du monastère bouddhique du mont Kōya


Transcription modernisée

紀伊国伊都郡[現在の和歌山県伊都郡]にある。橋を御廟の橋と言う。川の流れは、六玉川の一つ、高野の玉川である。承和二年[835年]三月二十一日に弘法大師空海が入定した地と言われており、大師の墓堂がある。屋根は宝形造で5.4メートル四方、檜皮葺で、ひさしは赤と青に彩られ、金細工を施し、古質幽邃である。しかし一説に、この地は実は墓地ではなく、空海の葬られた地は南谷宝積院であると言い伝えられている。

(Aide en cas de problème d'affichage des caractères japonais)

Traduction

L’Oku-no-in se situe dans le district d’Ito, province de Kii [actuelle Itō, préfecture de Wakayama]. Ce pont est appelé Mimyō no hashi. Il enjambe la rivière Kōya no Tamagawa, qui figure dans la liste des six Tamagawa 1. On dit que c’est ici que se trouve le tombeau du grand maître bouddhiste Kōbō daishi 2 parce que le 21e jour du 3e mois de l’an 2 de l’ère Jōwa [835], il monta au ciel en entrant en nyūjō 3. Il s’agit d’un pavillon de 5,4 m2 de style architectural hōgyō-zukuri 4. Le toit, couvert d’écorce de cyprès, et l’avant-toit, coloré en rouge et bleu avec un décor d’orfèvrerie, conservent leur aspect d’origine et donnent une impression de sérénité. Une autre légende raconte que le tombeau serait situé dans le pavillon Hōseki-in, dans la vallée du sud Minami-dani.

Notes

  1. 1. « Rivière de cristal ». Nom apparaissant dans la poésie waka comme un uta-makura. Il existe six rivières de ce nom au Japon.
  2. 2. « Grand maître de la Diffusion de la Loi ». Titre posthume de Kūkai.
  3. 3. Méditation ascétique profonde.
  4. 4. Style architectural de toits.

Commentaire

Le site est inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2004 dans le cadre des sites sacrés et chemins de pèlerinage dans les monts Kii. Il était strictement interdit aux femmes jusqu’en 1872. Tout au long des deux kilomètres séparant l’entrée de l’autel du Oku no in, plus de deux cent mille lanternes sont installées dans la forêt de cèdres millénaires.


Index


Permalien pour cette notice

http://www.guimet-photo-japon.fr/notices/notice.php?id=65