Ajouter à mes dossier
Moritomi SAEGUSA

Grand portail principal sud du temple bouddhique Tōdai-ji


Transcription modernisée

大和国添上郡[現在の奈良県奈良市]にある。金光明四天王護国之寺と号し、日本全国の国分寺の総本山でもある。又、大華厳寺とも、恒説華厳寺とも云われ、又、東大寺と号している。最初、天平十三年[741年]三月、広く人民のために景福を求めようと、[聖武天皇は]全国に使者を送り、神宮を増やし、又、諸国に金光明寺、法華尼寺を造らせるよう、お召し告げられた。同十五年[743年]正月十四日に、全国の僧に金光明最勝王経を読ませ、別にこの大和国の金光明寺[注:東大寺]においては、殊勝の会を設けて多くの高僧をお招きになられた。これが東大寺の開基である。南大門に掲げられた額は弘法大師空海の筆であり「大華厳寺」と書かれていたが、東南院の寺務は、この寺は八つの宗派を兼学といえども、三論宗と華厳宗は特別にしており、華厳に限るべきではないとして、西南両門の額を下ろしたとのことである。

(Aide en cas de problème d'affichage des caractères japonais)

Traduction

Le temple est situé dans la ville de Nara, district de Soekami, province de Yamato [actuelle Nara, préfecture de Nara]. Son vrai nom est Konkōmyō Shitennō Gokoku no tera 1. Il est le siège de tous les temples kokubunji 2 du Japon et porte plusieurs appellations, comme Daigongen-ji, Gōsetsu Kegon-ji ou Tōdai-ji. Le 3e mois de l’an 13 de l’ère Tenpyō [741], l’empereur [Shōmu] envoya des messagers dans tout le pays afin de construire plus de sanctuaires et de temples konkōmyō-ji 3 et hokke-ni-ji 4 dans toutes les provinces, pour le bien et le bonheur du peuple. Le 14e jour du 1er mois de l’an 15 de l’ère Tenpyō [743], l’empereur fit réciter par tous les moines du pays le sūtra Konkōmyō-saishōō-gyō 5. Il fit réunir une assemblée shushō-e 6. En particulier, il invita de nombreux moines supérieurs à l’inauguration de ce temple Konkōmyō-ji de la province de Yamato. L’épigraphe sur la grande porte Nandai-mon est une calligraphie du révérend éminent Kōbō daishi 7, qui se lit « Dai Kegon-ji ». Mais huit écoles bouddhiques cohabitaient et appliquaient leurs enseignements dans le temple. Une école possédant un pavillon au coin sud-est de l’enceinte du temple protesta donc en disant que l’école Sanron 8 et l’école Kegon 9 s’étaient toutes deux distinguées parmi les huit et qu’il ne fallait pas négliger la première. C’est pourquoi on enleva l’épigraphe des portes sud et ouest.

Notes

  1. 1. « Temple protecteur du pays grâce au Sūtra de la Lumière d’or (Suvarna Prabha) et aux Quatre Gardiens du ciel ».
  2. 2. « Temple de province ».
  3. 3. Temple destiné aux moines.
  4. 4. Temple destiné aux nonnes.
  5. 5. «  Sūtra du Salut de la patrie  ».
  6. 6. Assemblée religieuse bouddhique, centrée sur la lecture des sūtra et la prédication.
  7. 7. « Grand maître de la Diffusion de la Loi ». Titre posthume de Kūkai.
  8. 8. École bouddhique originaire de l’Inde, introduite au Japon en 625 par le moine Ekan. À l’époque de Nara, elle est devenue l’une des Nanto riku-shū, les Six Écoles bouddhiques de la Capitale du Sud (Nara).
  9. 9. École bouddhique de l’Ornementation fleurie. Kegon est le nom japonais du Sūtra Avatamsaka, ou Sūtra de l’Ornementation fleurie .

Commentaire

Le temple est inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1998 dans le cadre des monuments historiques de l’ancienne Nara. Les cerfs qui se promènent dans l’enceinte du temple sont un symbole de la ville de Nara. Le Shōsō-in (Magasin du trésor impérial) se trouve au nord de la salle Daibutsu-den. Il contient des trésors impériaux, dont la plupart datent de l’époque de Nara (viiie siècle). Il appartenait au temple jusqu’en 1875 et actuellement au Kunai-chō (Agence impériale). Il n’est pas ouvert au public.


Index


Permalien pour cette notice

http://www.guimet-photo-japon.fr/notices/notice.php?id=94