Ajouter à mes dossier
Moritomi SAEGUSA

Pont des Singes


Transcription modernisée

甲斐国都留郡[現在の山梨県大月市]桂川に架かる長さ約33メートル、幅約3.3メートル、橋下が約51メートル。路傍に宝暦五年[1755年]成島鳳卿[錦江]の文が刻まれた碑がある。それによると、我が大日本国の橋梁の奇巧なるものが3つある。周防[現在の山口県岩国]の錦帯橋、木曽の桟橋、そして猿橋である。また、こんな云われもある。百済の志羅呼なる者が渡来して、猿が藤蔓に身を寄せ峡谷を渡るのを見て、始めて橋を造ったと言う。志羅呼は、推古天皇の御世二十年[612年]百済から来た白癩[しらはたけ・ハンセン病]の人で、帰化して須弥山をかたどり、呉橋を御所に作った人物で、路子工、又は芝者摩呂と名があるのが、『日本書紀』に確認できる。

(Aide en cas de problème d'affichage des caractères japonais)

Traduction

Enjambant la rivière Katsura, district de Tsuru, province de Kai [actuelle Ōtsuki, préfecture de Yamanashi], le Saru-hashi est long d’environ 33 m et large de 3,3 m. Il est situé à une hauteur de 51 m au-dessus de l’eau. Au bord de la route se trouve une stèle gravée sur laquelle on peut lire un texte écrit en l’an 5 de l’ère Hōreki [1755] par le savant Narushima Hōkyō [dit Kinkō]. Il y cite trois ponts extraordinaires du Japon : le Kintai-kyō de la ville d’Iwakuni, préfecture de Yamaguchi, le Kiso-no-kakehashi et le Saru-hashi. D’après une légende, ce pont fut construit pour la première fois par Shirako, un architecte coréen qui s’était inspiré de singes grimpant sur les tiges des glycines pour franchir la rivière. Le Nihon shoki 1 raconte que Shirako, aussi appelé Michinoko-no-takumi ou Shikomaro, lépreux venu du royaume Paekche en l’an 20 du règne de l’impératrice régnante Suiko [612], a créé, après s’être installé au Japon, le jardin du palais impérial, en s’inspirant du mont Shumisen 2 et du pont Kure-hashi.

Notes

  1. 1. Chroniques du Japon, compilées en 720 sur l’ordre de l’empereur, le plus ancien livre d’histoire officielle du pays.
  2. 2. Nom japonais du mont Sumeru, le centre de l’univers selon la cosmogonie bouddhique.

Commentaire

Ce pont a inspiré beaucoup d’artistes par sa splendeur et son génie architectural, dont la célèbre estampe d’Hiroshige, Kōyō Saru-hashi no zu.


Index


Permalien pour cette notice

http://www.guimet-photo-japon.fr/notices/notice.php?id=126