Ajouter à mes dossier
Frederick William Sutton

Groupe de six hommes aïnous en compagnie d’un dignitaire japonais, Hakodate


Inscription (tampon encré)

MUSÉE GUIMET

Inscription manuscrite

Aïnous. Aborigènes du Japon. – N° 17


Commentaire

Sutton donne peu d’informations générales sur ses portraits d’Aïnous lors de ses conférences à la lanterne magique, mais il insiste sur la singularité des « aborigènes du Japon », comparant leurs relations historiques avec les Japonais à celles « du conquérant et du conquis, comme entre les Saxons et les Normands » et faisant observer que « certains Aïnous sont tellement poilus qu’ils n’ont pas besoin de vêtements, ni pour se couvrir ni pour avoir chaud [1] ».

Sutton a pris cette photographie et la suivante à la résidence de Thomas Blakiston, homme d’affaires britannique, explorateur et zoologiste qui vivait à Hakodate depuis 1861, et qui a persuadé ce groupe d’Aïnous de bien vouloir poser pour lui. Curieusement, Sutton et Blakiston parleront plus tard de sept Aïnous invités à poser, mais six seulement figurent sur ce cliché.

Notes

[1] SUTTON Frederick William, Seventh Reading for Lantern Exhibitions of Travels in the Eastern Island World, China, Loo-Choo, and Japan : Old and New Japan, Londres, W.F. Stanley, n.d. [v. 1882], p. 14.


Index


Permalien pour cette notice

http://www.guimet-photo-japon.fr/notices/notice.php?id=151