Ajouter à mes dossier
Frederick William Sutton

Vue extérieure de la tourelle nord-ouest, sur le mur d’enceinte extérieur du château d’Ōsaka


Inscription (tampon encré)

MUSÉE GUIMET

Inscription manuscrite

Murs extérieurs du château du shōgun. Ōsaka. – N° 1


Commentaire

Les remparts du château vus du côté ouest du mur d’enceinte ouest (Nishi-no-maru), en direction du nord ; on aperçoit au premier plan le yagura de Hitsuji-saru, et, derrière, celui d’Inui.

Dans ses conférences à la lanterne magique, Sutton accompagne la présentation de cette image du texte suivant :

« Les douves qui entourent le château font plus de 11 miles de long [environ 18 kilomètres]. Sur le pourtour extérieur se trouve une voie d’une centaine de mètres de large, si bien que tout ennemi qui s’approche, d’où qu’il vienne, est facilement repéré par les sentinelles d’une des nombreuses tours de guet. Les pierres des murs ne sont pas scellées par du mortier ou du ciment ; elles tiennent en place par gravité et par friction. Durant les mois d’hiver, ces douves sont peuplées de milliers d’oiseaux sauvages ; les attraper avec des filets à main est un amusement favori du shōgun et de sa cour [1]. »

La tourelle d’Inui est la seule partie du château d’Ōsaka à avoir survécu ; elle est aujourd’hui inscrite à l’inventaire des monuments historiques (Jũyō bunka-zai).

Notes

[1] SUTTON Frederick William, Sixth Reading for Lantern Exhibitions of Travels in the Eastern Island World, China, Loo-Choo, and Japan : Japan, Londres, W.F. Stanley, n.d. [v. 1882], p. 2-3.


Index


Permalien pour cette notice

http://www.guimet-photo-japon.fr/notices/notice.php?id=135