• 1/1
Ajouter à mes dossier
Moritomi SAEGUSA

Deux pavillons


Transcription modernisée

下野国都賀郡[現在の栃木県日光市]日光山の大猷院将軍霊舎の門の南に二堂がある。東が常行堂、西が法華堂である。常行堂は、屋根が銅で葺かれ、二重垂木で赤塗りを施し、欄間に彫物や彩色美を尽くし、縦18メートル、横9メートルの堂で、内部に宝冠の阿弥陀仏と脇侍である四菩薩を安置し、その後方には摩手羅神を安置している。当初、嘉祥の頃[848年-850年]に、慈眼大師円仁が日光山に登山して、二十四人を左右に分けて配置し、法華三昧常行三昧を興立した場所と言われている。鎌倉右大将源頼朝が、文治二年[1186年]九月、常行堂のために下野国寒河郡の約15万平方メートルを寄付した。又、法華堂は、縦9メートル、横4.5メートルである。内部には、普賢菩薩、鬼子母神、十羅刹、三十番神等を安置して、伝教大師最澄の書いた法華経が納められている。

(Aide en cas de problème d'affichage des caractères japonais)

Traduction

Au sud de la porte du Daiyū-kō Reisha 1 sur le mont Nikkō, district de Tsuga, province de Shimotsuke [actuelle Nikkō, préfecture de Tochigi], se situent deux pavillons de prière : le Jōgyō-dō à l’est et le Hokke-dō à l’ouest. Le Jōgyō-dō possède un toit de bronze soutenu par une double charpente en bois, avec un splendide décor coloré situé sur l’imposte, et il est peint en vermillon. Les dimensions intérieures atteignent 18 m sur 9 m. Une statue d’Amida-nyorai 2, ornée d’une couronne, est installée au côté de quatre statues de bosatsu 3. Derrière eux est située la divinité bouddhique Matara-shin. À l’origine, pendant l’ère de Kashō [848-850], le révérend éminent Jikaku daishi 4 monta sur le mont Nikkō et répartit vingt-quatre disciples dans les pavillons de droite et de gauche pour y pratiquer les deux rituels bouddhiques hokke zanmai 5 et jōgyō zanmai 6. Minamoto no Yoritomo, shōgun de Kamakura et chef de l’U-kon’efu 7, offrit un terrain de 15 ha dans la province de Samugawa en septembre de la 2e année de l’ère Bunji [1186], pour la construction du Jōgyō-dō. Le Hokke-dō, de 9 m de longueur et de 4,5 m de largeur, possède des statues bouddhiques représentant Fugen-bosatsu 8, Kishimojin 9, Jū-rasetsunyo 10 et Sanjū-banshin 11, etc. Là se trouve également conservé la copie manuscrite du Hokke-kyō 12 par Saichō.

Notes

  1. 1. Nom du tombeau de Tokugawa Iemitsu.
  2. 2. Nom japonais d’Amitābha, le Sauveur de la Terre Pure de l’Ouest.
  3. 3. Transcription japonaise du sanskrit bodhisattva.
  4. 4. « Grand maître de l’Éveil Compatissant ». Titre posthume d’Ennin.
  5. 5. Rituel de l’école Tendai pour atteindre la vérité bouddhique par la méditation sur le Sūtra du Lotus.
  6. 6. Rituel de l’école Tendai pour atteindre la vérité bouddhique. Les disciples font la prière en tournant pendant 90 jours autour d’une statue du bodhisattva Amitabha dans un pavillon.
  7. 7. Service de gardes du corps de la cour impériale au Moyen Âge.
  8. 8. Le bodhisattva Samantabhadra, Parangon de la Sapience et de la Pratique.
  9. 9. Nom japonais de la déesse Hārītī, Protectrice des Enfants.
  10. 10. Les Dix Rāksasa, ou Dix Filles Démones.
  11. 11. Les Trente Divinités Calendaires.
  12. 12. «  Sūtra du Lotus  ».

Commentaire

Les sanctuaires et les temples de Nikkō ainsi que leur environnement naturel sont inscrits sur la Liste du patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1999. Avec ceux du temple bouddhique Enryaku-ji du mont Hiei, ces deux pavillons sont parmi les seuls à être attenants.


Index


Permalien pour cette notice

http://www.guimet-photo-japon.fr/notices/notice.php?id=20