Ajouter à mes dossier

Ichida Sōta

Kyōto, chars à bœufs devant le pont de Sanjō


Commentaire

Deux chars à bœufs chargés de fagots de bois et de tawara1 (俵) posent pour Ichida en extérieur. Les chars à bœufs (gyûsha 牛車) étaient une vue courante dans le Japon rural jusque dans les années 1950. Ici, ils sont positionnés sur la berge de la rivière Kamo (Kamo-gawa 鴨川) à Kyōto. On aperçoit en arrière-plan le célèbre pont de Sanjō (Sanjō-bashi 三条橋), dernière étape de la route du Tōkaidō qui reliait, à l'époque Edo, la ville du shōgun, Edo, à la capitale impériale Kyōto. Une vue similaire, conservée dans un album ayant appartenu à George Arnold Escher (1843-1939)2 est d'ailleurs intitulée Kamogawa in Kioto. Le personnage debout à droite n'est pas le conducteur du char mais un des assistants du photographe. Il n'est pas vêtu comme un paysan mais porte une veste courte (happi). Sur le dos de la veste est cousu un tissu blanc sur lequel est écrit le nom du photographe (Ichida Photographer). Cela permet à la fois de confirmer l'attribution et de dater précisément la photographie vers 1870-1872. Ensuite, Ichida arrêta de faire poser ainsi ses assistants dans ses prises de vue en extérieur (cf. épreuve 10558 pour plus de détails).

Comme pour l'épreuve présentant un groupe de pêcheurs devant le célèbre pont Togetsu à Arashiyama (cf. 10543) nous sommes dans une logique de reportage où la ville de Kyōto est juste le décor naturel d'une scène de genre et non un paysage à part entière. On retrouve la même logique dans la vue suivante (cf. 10557) d'une scène de labourage près du sanctuaire d'Ikuta à Kōbe.

La même page de l'album comporte deux épreuves l'une en dessous de l'autre. Celle-ci et la suivante (cf. 10557). L'une prise à Kyōto, l'autre à Kōbe. Il semble que ces deux épreuves soient reliées par le sujet : l'utilisation d'animaux de trait (bœufs) dans les travaux agricoles.

Notes

1. Un tawara est un sac en paille de riz pouvant stocker du charbon, du grain ou du riz. Sa taille est normalisée, il contient environ 90 l de riz (cf. épreuve 10544 de cet album).

2. Ingénieur civil néerlandais, employé comme oyatoi, qui a résidé au japon de 1873 à 1878 (cf. épreuve 10542 de cet album).


Index


Permalien pour cette notice

http://www.guimet-photo-japon.fr/notices/notice.php?id=328