Ajouter à mes dossier
Moritomi SAEGUSA

Pagode du sanctuaire shintō Tōshō-gū


Transcription modernisée

下野国都賀郡[現在の栃木県日光市]日光山の東照宮、石鳥居と仁王門の間、西の方角にある。五重塔で塔の内部5.4メートル四方、五智如来と湏弥四天、その周囲に諸尊を安置している。慶安三年[1651年]小浜藩主酒井忠勝が造営した。高さ31メートル、柱は金襴で巻かれ、二手先は総彩色で、外壁側、承塵の上の周りには十二支が彫られている。二重の垂木で、銅葺きになっている。四方の墨塗り扉に葵の紋[徳川家の紋章]がある。外周は赤く塗られ、塔周囲は14.4メートル四方ほどの鉾石の玉垣を構えている。石鳥居は、筑前[現在の福岡県]藩主だった黒田長政が謙譲している。高さ9メートル、柱石は差し渡し1メートル弱。柱は地中におよそ70センチメートル深く入っている。地輪石は2.4メートル四方になっている。掲げられている額は、当時の後水尾院天皇の自筆の書である。

(Aide en cas de problème d'affichage des caractères japonais)

Traduction

La pagode à quatre étages se trouve à l’ouest, entre le grand Ishi torii 1 et la porte Niō-mon, dans le domaine du sanctuaire shintō Tōshō-gū situé sur le mont Nikkō, district de Tsuga, province de Shimotsuke [actuelle Nikkō, préfecture de Tochigi]. À l’intérieur, d’une surface de 5,4 m2, sont installées les statues des Cinq Bouddhas de Sagesse et des Quatre Gardiens du mont Meru, ainsi que d’autres divinités. Construite par Sakai Tadakatsu, gouverneur de la province de Kohama [actuelle préfecture de Fukui], en l’an 3 de l’ère Keian [1651], la pagode est haute de 31 m. Les piliers sont entourés de brocart et les futatesaki 2 sont entièrement colorés. Sur les cloisons extérieures, sous le toit du premier étage, sont sculptés les douze signes de l’astrologie chinoise. Le toit à doubles chevrons est couvert de bronze. Au rez-de-chaussée, chaque mur dispose d’une porte noire portant l’aoi-mon 3. La pagode, dont les façades sont peintes en pourpre, se situe dans une surface de 14,4 m2, encadrée par une barrière de pierre. L’Ishi torii fut offert par Kuroda Nagamasa, seigneur de la province Chikuzen [actuelle préfecture de Fukuoka]. Les colonnes ont 9 m de hauteur et environ 1 m de circonférence. Elles sont bien plantées dans le sol, à 70 cm de profondeur. Les socles mesurent 2,4 m2. L’épigraphe sur le portique a été écrite par l’empereur Go-Mizunoo.

Notes

  1. 1. « Portique de Pierre ».
  2. 2. Double étai extérieur sur les colonnes.
  3. 3. Blason en forme de trois roses trémières de la famille shōgunale Tokugawa.

Commentaire

Les sanctuaires et les temples de Nikkō ainsi que leur environnement naturel sont inscrits sur la Liste du patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1999. La pagode et l’Ishi torii sont construits pour résister aux cataclysmes, comme les tremblements de terre, les ouragans, etc.


Index


Permalien pour cette notice

http://www.guimet-photo-japon.fr/notices/notice.php?id=14