Ajouter à mes dossier
Moritomi SAEGUSA

Sanctuaire shintō Suwa-taisha, sanctuaire du bas


Transcription modernisée

信濃国諏訪郡下諏訪駅中[現在の長野県諏訪市中]にある。この写真はその秋宮である。祭神は健御名方命と、その后神八坂刀売命である。延喜式には、名神大社、月次、二座とある。北坂の下り口には、春宮がある。毎年七月一日[注:現在は八月一日]より、秋宮に遷座する。その間、互いに神が居なくなり、空殿であると言う。

(Aide en cas de problème d'affichage des caractères japonais)

Traduction

Le sanctuaire shintō Shimo Suwa se situe dans la ville de Shimo Suwa, district de Suwa, province de Shinano [actuelle Suwa, préfecture de Nagano]. La photographie présente l’édifice Aki no miya 1. Y sont vénérées les divinités Take minakane no mikoto et son épouse Yasaka tome no mikoto. Les Engi-shiki 2 notent que le sanctuaire avait deux autels, qu’il était un siège de la cérémonie Tsukinami 3 et qu’il était classé en catégorie myōjin 4. Au bout de la descente septentrionale, le Kita saka, se trouve un autre édifice du sanctuaire, le Haru no miya 5. Les divinités résident alternativement dans ces deux édifices un semestre sur deux. C’est au 1er jour du 7e mois [actuellement le 1er août] qu’elles sont toutes invitées à venir demeurer au Aki no miya. Dès lors, l’autre pavillon est considéré comme vide.

Notes

  1. 1. « Pavillon d’Automne ».
  2. 2. Réglements de l’ère Engi stipulés sous le règne de l’empereur Daigo, au début de l’époque de Heian. Ils décrivent les cérémonies et le système de la cour sous l’ère Engi (901-923).
  3. 3. Cérémonie dirigée par le ministère des Affaires religieuses (Jingi-kan) deux fois par an, le 11e jour des 6e et 12e mois du calendrier lunaire, pour la paix du pays et la prospérité de l’empereur.
  4. 4. Catégorie de sanctuaires shintō dédiés aux divinités particulièrement importantes. Ce terme apparaît pour la première fois dans le Shoku-Nihon-gi.
  5. 5. « Pavillon de Printemps ».

Commentaire

Le sanctuaire Suwa-taisha, appelé couramment Osuwa-sama par les fidèles, se compose de deux sites répartis autour du lac de Suwa  : Kamisha (domaine supérieur) et Shimosha (domaine inférieur). La fête du Onbashira y a lieu tous les six ans, durant les années du tigre et du singe. C’est une des fêtes traditionnelles les plus spectaculaires du Japon. En été, un grand feu d’artifice est organisé autour du lac. On trouve des onsen (sources thermales) en plusieurs endroits. La photographie montre le haiden (salle de prière) du Aki no miya.


Index


Permalien pour cette notice

http://www.guimet-photo-japon.fr/notices/notice.php?id=7