Ajouter à mes dossier
Moritomi SAEGUSA

Sanctuaire shintō Futara-jinja


Transcription modernisée

下野国都賀郡[現在の栃木県日光市]日光山に鎮座する神社である。もとは新宮権現と称していた。祭神は大巳貴命である。本社は南向きで、9メートル四方の八棟造りで、銅瓦を葺き、総て赤く塗られ、正面には三つの扉があり、黒塗りの唐門の外の左右には、石灯籠が数基ある。唐銅灯篭は、正応五年三月[1291年]に、鹿沼権三郎入道が建立した。又、鳥居は元々木造だったが、寛政年中に唐銅にて改造された。高さ約3.6メートル、柱廻り約1.95メートルある。

(Aide en cas de problème d'affichage des caractères japonais)

Traduction

Situé sur le mont Nikkō, district de Tsuga, province de Shimotsuke [actuelle Nikkō, préfecture de Tochigi], le temple s’appellait autrefois Shingū Gongen. La divinité Ōnamuchi y est vénérée. Le bâtiment principal de 9 m2 est orienté au sud, et il est de style yatsumune-zukuri 1. Couverts de tuiles en bronze et peint en rouge, il a trois portes en façade. La porte extérieure kara-mon 2 est peinte en noir et entourée à droite et à gauche de plusieurs lanternes de pierre. Quant aux lanternes en bronze, c’est le moine bouddhiste Kanuma Gonzaburō qui en a fait don au 3e mois de l’an 5 de l’ère Shōō [1291]. Le grand torii 3 était à l’origine fait en bois, mais il a été remplacé pendant l’ère de Kansei [1789-1800] par celui-ci, en bronze, d’une hauteur de 3,6 m, avec des colonnes d’une circonférence de 1,95 m.

Notes

  1. 1. Style architectural d’édifices shintō.
  2. 2. Style architectural de porte, à deux colonnes principales renforcées par deux colonnes supplémentaires de chaque côté. Sa façade est une voûte dont l’extrémité est courbée vers le haut.
  3. 3. Portique en bois laqué rouge ou en pierre, situé à l’entrée d’un sanctuaire shintō. Il sert symboliquement à limiter le domaine du sanctuaire en séparant le monde sacré et le monde profane. Les torii peuvent être uniques ou en succession.

Commentaire

Les sanctuaires et les temples de Nikkō ainsi que leur environnement naturel sont inscrits sur la Liste du patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1999. Ce sanctuaire s’étend sur l’ensemble des montagnes de Nikkō, soit près de 3 400 ha. Il se compose de trois lieux distincts : l’Oku-sha au sommet du mont Nantai ; le Chūgūji au bord du lac Chūzenji ; le Hon-sha dans la ville. Le sanctuaire possède l’enceinte la plus grande après celle du sanctuaire d’Ise. Le torii sur la photographie est celui du Hon-sha.


Index


Permalien pour cette notice

http://www.guimet-photo-japon.fr/notices/notice.php?id=13