Ajouter à mes dossier
Moritomi SAEGUSA

Temple bouddhique Ninna-ji


Transcription modernisée

山城国愛宕郡[現在の京都市右京区御室]にある。光孝天皇の勅命で建立された。『花鳥余情』[注:源氏物語の注釈本]に『新国史』を引用して言うには、仁和四年[888年]の秋八月十七日に新造され、西山御願寺というのがこれである。年号によって仁和寺と号するようになった。又、寛平法皇[注:つまり宇多天皇]の御出家があり、仁和寺に上皇の御室を造営した。それでこの地を御室と称する。以来、代々、法親王を住職にさせた。御門跡の称号は、これによる。寺内は桜の名所である。

(Aide en cas de problème d'affichage des caractères japonais)

Traduction

Situé dans le quartier d’Omuro, district d’Otagi, province de Yamashiro [actuelle Omuro, arrondissement d’Ukyō, Kyōto], ce temple fut fondé sur ordre de l’empereur Kōkō. D’après le Shin Kokushi 1, cité dans le Kachō Yojō 2, il s’agit du temple Nishiyama gogan-ji 3 qui fut construit à l’automne, le 17e jour du 8e mois de l’an 4 de l’ère Ninna [888]. Il prit ensuite le nom de l’ère au cours de laquelle il fut construit. Lors de son ordination, l’empereur retiré Uda, devenu le moine Kanpyō hōō, fit bâtir la résidence Omuro dans le temple, ce qui explique le nom du quartier. Depuis cette époque, le hosshinnō 4 prend la fonction de jūshoku 5 de génération en génération. Ce temple est classé ainsi comme monzeki 6. La floraison des cerisiers dans l’enceinte est magnifique.

Notes

  1. 1. La Nouvelle Histoire nationale, chroniques du Japon, aujourd’hui perdues, probablement compilées sur ordre de l’État au milieu de l’époque de Heian.
  2. 2. Commentaire du Dit du Genji, publié par Ichijō Kanera en 1472.
  3. 3. « Temple officiel du vœu impérial ».
  4. 4. « Prince clérical ». Titre donné à un prince de la famille impériale après sa tonsure.
  5. 5. Supérieur de temple bouddhique.
  6. 6. Catégorie privilégiée de temples bouddhiques où résidaient des membres de la famille impériale ou de grandes familles aristocratiques, supérieurs du monastère de génération en génération.

Commentaire

Ce temple est inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1994 dans le cadre des monuments historiques de l’ancienne Kyōto (villes de Kyōto, Uji et Ōtsu). Les deux cents cerisiers de ce temple sont connus sous le nom d’Omuro zakura. Ils sont particulièrement petits et fleurissent tardivement. La photographie montre l’entrée Chū-mon.


Index


Permalien pour cette notice

http://www.guimet-photo-japon.fr/notices/notice.php?id=47