Ajouter à mes dossier
Moritomi SAEGUSA

Temple bouddhique Hase-dera


Transcription modernisée

大和国城上郡初瀬村[現在の奈良県桜井市初瀬]にある。本尊十一面観音大士は、いにしえの僧、徳道が、くすのきの古材で作ったものである。元正天皇の即位六年[720年]秋七月、藤原房前がこの場所に来て、徳道が仏像を作ることを聞いて天皇へ奏向し、又、聖武天皇の時代に、再び、房前が奏状に上申して、天平五年[734年]に開眼し、天平十九年[747年]九月二十八日に本堂を造った。天慶七年[944年]正月に焼失した。其の後も数度に渡り、火災のために焼亡したが、承久元年[1219年]五月二十日に像が再建された。仏師は法眼快慶安阿弥であったと言われている。元の像の焼け残った仏顔の半面と左右の掌を仏身中に収め造ったと言われる。しかし、以後もしばしば焼亡している。さて、二王門は南に向かう山麓から石の階段を折り重ね、上瓦屋の長い廊下を作り出している。屈曲しながら登ること218メートルほどで、本堂に至る。この登廊は初め、一条天皇の時代[986年-1011年]、奈良の春日神社の社司、中臣信近が建立したと言われている。その他にも坊舎、学寮が多く点在している。小池坊は、豊臣秀吉太閤が、天正十一年[1583年]に根来寺を破壊した際に、この地に移した。これを講堂と号している。又、本長谷と称する場が在る。この寺は、いにしえより何度も焼失しているが、今の建築は徳川氏の初めに造られたと言われている。

(Aide en cas de problème d'affichage des caractères japonais)

Traduction

Situé dans la commune d’Hatsuse, district de Shikinokami, province de Yamato [actuelle Sakurai, préfecture de Nara], le temple Hase-dera est principalement dédié à l’adoration de la statue d’Avalokiteśvara, dotée de onze têtes et sculptée en bois de camphre par le moine Tokudō. À l’avènement de l’impératrice régnante Genshō, Fujiwara no Fusasaki se rendit au temple en automne, au 7e mois de la 6e année [720]. Il y apprit que Tokudō réaliserait une statue d’Avalokiteśvara et en informa l’impératrice. Par la suite, sous le règne de l’empereur Shōmu, Fusasaki l’évoqua à nouveau devant l’empereur. La statue fut inaugurée en l’an 5 de l’ère Tempyō [734]. Pour l’installer, le bâtiment principal fut construit le 28e jour du 9e mois de l’an 19 de l’ère Tenpyō [747], mais il fut ensuite détruit par le feu au 1er mois de l’an 7 de l’ère Tenkei [944]. Depuis, il fut plusieurs fois ravagé par les flammes, comme au 20e jour du 5e mois de l’an 1 de l’ère Jōkyū [1219]. La statue fut refaite par le hōgen 1 Kaikei Annami, un grand sculpteur, spécialiste des statues bouddhiques. À l’intérieur de la statue auraient alors été placées une partie de la tête et les mains de l’ancienne statue. Malheureusement, celle-ci ne résista pas non plus au feu. La grande porte Niō-mon donne sur le sud, au pied de la montagne. L’escalier couvert Nobori-rō part de celle-ci, en un long chemin sinueux de 218 m qui conduit au bâtiment principal. Cet escalier fut construit, sous le règne de l’empereur Ichijō [986-1011], par Nakatomi no Nobuchika, le prêtre du sanctuaire Kasuga-taisha de Nara. On trouve également sur le site plusieurs résidences et autres logis. La salle Koikebō, aussi connue sous le nom de Kō-dō, est un bâtiment que Toyotomi Hideyoshi transféra dans ce lieu quand il détruisit le temple Negoro-ji en l’an 11 de l’ère Tenshō [1583]. Un des lieux s’appelle Moto-hase. Le temple fut ravagé par plusieurs incendies. L’édifice visible de nos jours aurait été construit au début de la période du shōgunat Tokugawa.

Notes

  1. 1. « Maître Œil de la Loi ». Titre donné à l’origine aux moines de 2e rang. Au Moyen Âge, ce titre fut attribué aux médecins, artistes et poètes de grande qualité pour récompenser leurs talents.

Commentaire

Le temple, surnommé Hana no mitera (Temple aux Fleurs), est connu pour ses floraisons tout au long de l’année mais surtout pour ses pivoines. Il en compte plus de sept mille de cent cinquante espèces différentes. Elles sont célèbres depuis mille cent ans et sont en pleine floraison d’avril à mi-mai.


Index


Permalien pour cette notice

http://www.guimet-photo-japon.fr/notices/notice.php?id=86