Ajouter à mes dossier
Moritomi SAEGUSA

Sanctuaire shintō Ōmiwa-jinja


Transcription modernisée

大和国城上郡三輪里[現在の奈良県桜井市三輪]に鎮座する官幣大社である。神話の時代、大国主命は、自分の和魂を大物主命と称え、この山に鎮め祭った。その後、崇神天皇の時代、疫病が多く起り、人民の半ばが死亡し、天皇はこれを憂い、神に罪を乞うた。七年二月[紀元前一世紀後半]、大物主神が夢に現われて「大田田根古をして、自分を祭れば災いを除く」と告げた。直ちに大田田根古を召して神主と定めた。これが大神朝臣の祖となった。同八年四月、天皇が自ら神酒(みわ)を奉り、祀らせになった。このことから三輪山と号する。あるいは、活玉依姫神が、夫の跡を慕って、この山の中に至って留まった。その神が着る衣に使われていた麻糸が三包(みわ)遺ることから、名付けられたとも言われている。

(Aide en cas de problème d'affichage des caractères japonais)

Traduction

Ce sanctuaire, classé en catégorie kanpei-sha 1, est situé à Miwanosato, district de Shikinokami, province de Yamato [actuelle Sakurai, préfecture de Nara]. D’après la légende, le dieu Ōkuninushi no kami nomma son nigitama 2 Ōmononushi no kami, et l’enterra dans ce lieu. À l’époque de l’empereur Sujin [ier siècle av. J.-C.], une épidemie se répandit et tua la plus grande partie de la population. L’empereur s’en inquiéta et pria les dieux de leur pardonner leurs péchés. Au 2e mois de la 7e année de son règne, Ōmononushi no kami apparut à l’empereur en rêve. Il lui dit : « Que Ōtataneko vénère mon esprit et l’épidémie disparaîtra. » Ōtataneko fut alors aussitôt proclamé kannushi 3 et fonda le clan Ōmiwa-no-asomi. Lors du 4e mois de la 8e année de la même ère, l’empereur adora lui-même cette divinité en faisant une offrande du vin divin (mi-wa), d’où le nom du mont Miwa. Une autre légende existe au sujet du nom de ce mont : la déesse Ikutamayorihime no kami serait venue sur ce mont pour suivre son époux. Il y serait resté trois pelotes (mi-wa) de lin qui auraient été utilisées pour le vêtement de la déesse.

Notes

  1. 1. Sanctuaire shintō de première classe. Originairement, le kanpei-sha était un sanctuaire dédié aux dieux impériaux, aux empereurs ou aux personnages fidèles à l’empereur. Il recevait des offrandes du ministère des Affaires religieuses (Jingi-kan).
  2. 2. L’une des deux âmes de la divinité, celle qui est vertueuse et bienveillante.
  3. 3. Prêtre shintō responsable du culte.

Commentaire

En raison de la légende évoquant un vin divin lors de sa genèse, le sanctuaire est un lieu de vénération pour les fabricants de sake (vin de riz).


Index


Permalien pour cette notice

http://www.guimet-photo-japon.fr/notices/notice.php?id=87